• Nouveau programme des vols d’Air Algérie Heures d'ouverture: Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h ---------------- Tel: +32 2 343 50 78 ------------- Fax: +32 2 343 51 68 ------------- Email: info@algerian-embassy.be -------------- Website: http://algerian-embassy.be

Le Président de la République reçoit la Première Ministre française

Le Président de la République, Monsieur Abdelmadjid Tebboune, a reçu, le 10 octobre 2022, la Première Ministre française, Mme Elisabeth Borne, à laquelle il a réservé un accueil officiel, au siège de la présidence de la République, en présence des membres de la délégation l’accompagnant, composée des ministres de l’Intérieur et des Outre-mer, M. Gérald Darmanin, de l’Europe et des Affaires étrangères, Mme Catherine Colonna, et de la Justice, M. Garde des Sceaux, Eric Dupond Moretti.

Mme Borne avait, auparavant, déposé une gerbe de fleurs au Sanctuaire des Martyrs.

Le Président Tebboune a, ensuite, reçu en audience la Première Ministre française, en présence des délégations des deux pays.

A l’issue de l’audience présidentielle, la Première Ministre française a indiqué que « le Président Tebboune qu’il peut compter sur la mobilisation et la détermination de mon Gouvernement. Notre coopération est essentielle. Nous la mettrons au service de nos deux pays ». Elle a relevé, à ce titre, « la richesse » des échanges qui sont, a-t-elle dit, « la preuve de notre détermination à agir et à construire ensemble un partenariat renouvelé ».

Mme Borne a fait savoir, également, que la tenue de la 5ème réunion du Comité intergouvernemental de haut niveau (C.I.H.N.), la veille, à Alger, a permis d' »initier une nouvelle étape dans notre travail,  marquée par des échanges réguliers de visites aux niveaux économique, politique et technique ». « J’ai le sentiment qu’ensemble, nous avons avancé et que le C.I.H.N. nous a permis de poser es fondements d’un partenariat renouvelé, inscrit dans la durée et qui profitera à nos jeunesses », a-t-elle souligné, souhaitant que la Déclaration d’Alger, signée fin Août dernier par les Présidents Tebboune et Macron, « s’incarne dans des actes et dans un engagement durable et bénéfique pour nos deux pays et pour nos deux peuples ».

Pour sa part, le Premier Ministre, M. Aïmene Benabderrahmane a affirmé que la réunion du C.I.H.N. avait permis de mettre en exergue l’importance d’encourager les partenariats et les investissements productifs, soulignant  » la dynamique exceptionnelle » que connaissent les relations bilatérales, notamment après la visite effectuée en Août dernier par le Président français, Monsieur Emmanuel Macron en Algérie sur invitation du Président de la République, Monsieur Abdelmadjid Tebboune.

Dans une déclaration à la presse, il a indiqué que cette session avait permis aux deux parties d’affirmer  » l’importance d’encourager les partenariats et les investissements productifs et créateurs de richesses et d’emplois, notamment dans le cadre du nouveau régime juridique de l’investissement en Algérie, et de ne pas se contenter d’échanges commerciaux qui ne peuvent,  à eux seuls, atteindre l’horizon prometteur que les dirigeants des deux pays ont tracé pour la relation algéro-française ».

Cette réunion vient  » consacrer les engagements des deux pays lors de la récente visite du Président français en Algérie, et reflète la volonté de l’Algérie et de la France de donner une nouvelle impulsion aux relations bilatérales à travers de nouvelles règles de travail qui nous permettront d’avancer dans le cadre d’un partenariat stratégique mutuellement bénéfique. Nous avons évoqué tous les domaines et désigné des points focaux au niveau des ministères pour assurer le suivi des conclusions de cette réunion », a-t-il ajouté. Ce rendez-vous qui a regroupé près de 15 ministres des deux pays a également permis de passer en revue « les capacités exceptionnelles des deux pays  et les nombreuses opportunités qui attendent l’exploitation », a affirmé le Premier Ministre.

Un communiqué conjoint a été signé entre l’Algérie et la France au terme de cette session, ainsi que 11 instruments de coopération couvrant plusieurs domaines, entre accords et lettres d’intention, au cours d’une cérémonie coprésidée par les Premiers ministres des deux pays.

Un P.V. de lettre relatif à la restitution de 51 pièces de monnaie antiques a été, également, signé par le Ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, M. Ramtane Lamamra et le Ministre de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, M. Bruno Le Maire.

Par ailleurs, s’est tenu un forum économique algéro-français, que la Première Ministre française a co-présidé avec le Premier Ministre, M. Aïmene Benabderrhamane, à l’occasion du quel elle a déclaré : « Je sais que l’Algérie est engagée dans une ambitieuse diversification de son économie ». Elle a affirmé, dans ce sens, que « les entreprises françaises sont prêtes à participer à ce mouvement et à contribuer à l’amplifier », rappelant que « la déclaration d’Alger » établit une liste de secteurs d’avenir, « et nous devons nous en saisir ». « J’ai la conviction que nous serons plus forts ensemble,  la conviction que la coopération entre les entreprises algériennes et françaises peut être à l’origine de grandes réussites », a-t-elle assuré.

Enfin, le Ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, M. Ramtane Lamamra, s’est entretenu avec son homologue française, Mme Catherine Colonna. Les deux ministres, qui ont co-présidé par la suite une séance de travail élargie aux membres des deux délégations, « se sont félicités du succès de la 5ème session du C.I.H.N., sanctionnée notamment par la signature de 11 instruments de coopération couvrant plusieurs domaines ».

Ils sont convenus d’intensifier leur dialogue politique et de poursuivre leurs efforts, sur la dynamique de progression soutenue qui marque les relations algéro-françaises, pour une mise en œuvre diligente de la ‘Déclaration d’Alger pour le Partenariat renouvelé entre l’Algérie et la France’, dans l’objectif de hisser la relation entre les deux pays au niveau du partenariat d’exception que les deux présidents ont décidé de bâtir.

Cette rencontre a permis aux chefs de la diplomatie des deux pays de passer en revue un large éventail de questions d’actualité aux niveaux régional et international, ainsi que divers aspects du partenariat euro-méditerranéen et des relations entre l’Algérie et l’Union européenne.

A l’issue de la rencontre, M. Lamamra a affirmé que « nous espérons pouvoir, à travers cette nouvelle structuration de nos efforts conjugués, aller de l’avant vers de nouveaux horizons prometteurs dans le partenariat renouvelé entre l’Algérie et la France ». « Nous pouvons dire que nous sommes  sur la bonne voie et que les relations algéro-françaises connaîtront une évolution positive dans un proche avenir », a-t-il conclu.

Pour sa part, Mme Colonna s’est félicitée de la qualité des entretiens « productifs, cordiauxet amicaux » avec M. Lamamra.

Les commentaires sont fermés.