• Nouveau programme des vols d’Air Algérie Heures d'ouverture: Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h ---------------- Tel: +32 2 343 50 78 ------------- Fax: +32 2 343 51 68 ------------- Email: info@algerian-embassy.be -------------- Website: http://algerian-embassy.be

Le Président de la République inaugure la 30ème Foire de la production algérienne

Le Président de la République, Monsieur Abdelmadjid Tebboune, a procédé, le 13 décembre 2022, au Palais des expositions d’Alger, à l’inauguration de la 30ème Foire de la production algérienne « F.P.A. 2022 », en présence de ministres et de membres du corps diplomatique accrédité en Algérie.

A cette occasion, le Président de la République a procédé à la pose de la première pierre du projet de réalisation du nouveau palais des expositions à Alger qui s’étend sur une surface de 70 hectares.

Placée sous le slogan « Pour une économie forte et attractive », cette 30ème  édition se tient jusqu’au 24 décembre avec la participation de près de 600 entreprises algériennes publiques, privées et start-up, sur une superficie globale d’environ 27.000 m2, selon la Société algérienne des foires et exportations (Safex), organisatrice de cet évènement.

Les entreprises prenant part à la F.P.A. 2022 représentent plusieurs secteurs d’activités dont es industries militaire, mécanique, manufacturière (meubles, décor et textile), électrique, électronique, électroménagère, mécanique, pétrochimique, et agroalimentaire, ainsi que les services, les banques, et le bâtiment et les matériaux de construction, en sus du secteur de l’artisanat.

Le Chef de l’Etat a entamé sa visite à la foire en se rendant au pavillon des industries militaires de l’Armée nationale populaire, dont les entreprises prennent part à cette manifestation pour la sixième fois consécutive.

Au stand du Conseil du renouveau économique algérien (C.R.E.A.), le Président Tebboune a insisté sur la réduction de la dépendance à l’huile de table et de parvenir à une production « du champ au consommateur ».

« Nous aspirons à parvenir entre Avril et Mai prochains à asseoir une véritable industrie de l’huile de table, du champ au consommateur, en vue de mettre un terme à l’importation des huiles brutes pour les raffiner, et à notre dépendance au marché international », a-t-il dit. Concernant le sucre, le Président de la République a invité les investisseurs à se diriger vers la production de cette matière en Algérie, en les encourageant « à exporter en toute liberté dans une phase ultérieure », d’autant que le sucre est très demandé sur le marché africain.

Au niveau du stand des industries électroménagères, M. Tebboune a appelé à la réduction de l’importation d’appareils électroménagers et à l’intensification de l’investissement local dans ce domaine. Il a réitéré, à cette occasion, la disponibilité de l’Etat à poursuivre l’accompagnement et le soutien aux investisseurs pour leur permettre d’atteindre un taux d’intégration acceptable et de contribuer à la création de davantage de postes d’emploi.

Par ailleurs, le Président Tebboune a souligné que l’Etat était déterminé à protéger le produit national et à fournir toutes les facilitations nécessaires pour accéder au marché africain, tout en luttant contre la spéculation sous toutes ses formes :  « La protection du produit national « doit être accompagnée par une qualité qui puisse répondre au goût du consommateur algérien et garantir au moins entre 55 et 75% des besoins du marché national, en sus d’accéder au marché africain ».

« Nos opérateurs économiques peuvent demander des surfaces allant jusqu’à 5.000 m2 pour exposer et commercialiser le produit national en Mauritanie, au Niger et au Sénégal », a poursuivi M. Tebboune, relevant que « les facilitations pour ce faire son disponibles ». « Nous pouvons aussi accéder au marché de l’Union européenne pour les équipements électroménagers, réputés pour leur excellente qualité », a-t-il dit.

Le Président de la République a appelé, par ailleurs, les opérateurs économiques à signaler « toutes tentatives de porter atteinte illégalement à leurs entreprises », indiquant que « l’ère du montage en Algérie est révolue » et qu’il était temps pour le pays de « devenir un pays industrialisé, slogan de l’année 2022 ».

Il a tenu à rappeler qu’il « n’y aura aucune tolérance envers ceux qui tentent de contourner les services de l’Etat à cet égard », soulignant que l’Etat soutiendra tous les opérateurs qui contribueront à l’économie nationale et à l’augmentation des recettes du Trésor public, pour pouvoir réaliser au moins plus  de 15 milliards de dollars d’exportations hors hydrocarbures.

Aussi, il a affirmé l’ambition de l’Algérie de doubler sa production du gaz destiné exclusivement à l’exportation : « Nous produisons actuellement près de 102 milliards de m3 de gaz, dont la moitié est consommée localement. J’espère qu’en 2023, nous atteindrons une production de 100 mds de m3 de gaz destinée exclusivement à l’exportation », a précisé M. Tebboune, lors de sa visite au pavillon des industries pétrolières du Groupe Sonatrach.

A cette occasion, le Président Tebboune a réaffirmé que l’Algérie était un partenaire énergétique « très fiable » pour l’Europe, saluant notamment le partenariat entre l’Algérie et l’Italie. Le Président Tebboune a indiqué que l’Algérie n’était pas opposée au fait que l’Italie devienne un hub pour la distribution du gaz (algérien) vers d’autres pays, dont l’Allemagne.

S’arrêtant au pavillon du groupe des industries du phosphate, M. Tebboune a insisté sur l’importance de ces industries qui fournissent des intrants pour le secteur agricole, rappelant qu’il est strictement interdit d’exporter des matières premières minérales.

Enfin, au niveau du pavillon de Saidal, le Président de la République a relevé « la nécessité de réhabiliter ce groupe pour qu’il puisse jouer son véritable rôle dans l’industrie pharmaceutique en Algérie ».

Les commentaires sont fermés.