• Nouveau programme des vols d’Air Algérie Heures d'ouverture: Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h ---------------- Tel: +32 2 343 50 78 ------------- Fax: +32 2 343 51 68 ------------- Email: info@algerian-embassy.be -------------- Website: http://algerian-embassy.be

Le Président de la République achève sa visite d’Etat en Turquie 19/05/2022

Le Président de la République, Monsieur Abdelmadjid Tebboune a effectué une visite d’Etat, en Turquie, à l’invitation de son homologue turc, Monsieur Recep Tayyip Erdogan.

Le Président Tebboune a entamé sa visite de trois jours, le 15 mai 2022, en rencontrant des représentants de la communauté nationale établie en Turquie, qu’il a rassurés sur la situation financière du pays, et  auprès desquels il a évoqué l’initiative lancée pour « la création d’un front intérieur soudé », annonçant la tenue, dans les semaines à venir, d’une rencontre inclusive avec des partis politiques.

Au deuxième jour de sa visite, après l’accueil solennel chaleureux qui lui a été réservé, le Président Tebboune a eu des entretiens avec son homologue turc, M. Recep Tayyip Erdogan,  qu’il a qualifiés de « riches et profonds » et de « positifs pour les deux pays et les deux peuples ». Des entretiens qui, a-t-il dit, « viennent renforcer nos relations bilatérales stratégiques et historiques, au moment où les deux pays célèbrent le 60ème anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques ». « Ces entretiens ont fait ressortir une convergence de vues sur les questions d’intérêt commun, notamment la question palestinienne, la crise en Libye et la situation au Sahel, mais aussi la volonté des deux pays à hisser le niveau de leurs échanges commerciaux et de leurs investissements », a affirmé M. Tebboune.

A son tour, le Président Erdogan a indiqué que son pays considérait hautement le rôle joué par l’Algérie en Afrique du Nord et au Sahel, précisant par ailleurs que les entretiens avec son homologue algérien ont porté sur « l’action commune à entreprendre » au niveau international et les voies et moyens de hisser la coopération bilatérale sur les plans diplomatique et économique et dans divers domaines   » aux plus hauts niveaux ». Il a, en outre, affirmé que la Turquie « soutenait les démarches algériennes » de diversification de l’économie, et a fait état, à ce titre, de la conclusion d’un accord pour l’ouverture d’une école internationale turque à Alger et d’un consulat turc à Oran.

A Ankara, les deux Présidents ont coprésidé les travaux de la première session du Conseil de coopération de haut niveau entre les deux pays, et cosigné la Déclaration commune de la première réunion de ce Conseil. A cette occasion, 16 accords de coopération et mémorandums d’entente ont été signés dans les secteurs de l’Energie et les Mines, les Finances, le Commerce, l’Industrie, l’Information et la Communication, les Travaux publics, la Pêche, les Sciences et Technologies et l’innovation, les Micro-entreprises, les Œuvres sociales, la Formation professionnelle, la Culture, l’Education, l’Environnement et la lutte contre le crime organisé transfrontalier.

Le Chef de l’Etat a, aussi, effectué une visite au Mausolée du fondateur de la République de Turquie, Mustafa Kemal Atatürk et au musée renfermant les documents et effets personnels du défunt président.

A Istanbul, au troisième jour de sa visite, l’université d’Istanbul a décerné un doctorat honoris causa en relations internationales à Monsieur le Président de la République. Ce titre lui a été attribué « en reconnaissance de ses efforts en matière de coopération internationale et régionale  et de développement des relations entre l’Algérie et la Turquie ». A l’occasion, le Président a formulé le vœu de voir les relations entre les universités algériennes et turques s’intensifier, notamment à travers des actions de jumelage.

Par ailleurs, le Président de la République a rencontré des hommes d’affaires algériens et turcs, avant de présider, à Istanbul, l’ouverture des travaux du Forum d’affaires algéro-turc,  auquel ont participé plus de 300 opérateurs économiques des deux pays.

Il a invité, à cette occasion, les hommes d’affaires turcs à investir en Algérie, d’autant que les accords de coopération signés constituent « une base solide pour la coopération bilatérale », en attendant l’adoption prochainement de la loi sur l’investissement, laquelle « sera au service des investisseurs, de manière à ouvrir de nouveaux horizons et à assurer leur protection ».

Les commentaires sont fermés.