• Nouveau programme des vols d’Air Algérie Heures d'ouverture: Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h ---------------- Tel: +32 2 343 50 78 ------------- Fax: +32 2 343 51 68 ------------- Email: info@algerian-embassy.be -------------- Website: http://algerian-embassy.be

Le Ministre des Affaires étrangères participe à la réunion du Comité des dix de l’Union africaine

Le Ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, M. Ramtane Lamamra a pris part, le 12 janvier 2023,  à Brazzaville aux travaux de la réunion ministérielle du Comité des dix de l’Union africaine (U.A.) portant sur la réforme du Conseil de sécurité des Nations-Unies, au cours de laquelle il s’est félicité, dans son intervention, de « l’appui important  et grandissant dont jouit la position africaine sur le plan international ».

Les travaux de la réunion ont porté sur l’évaluation du progrès accompli dans le processus de négociation relatif à la réforme du Conseil de sécurité, et ce, à la lumière des efforts consentis à l’effet de promouvoir la position africaine unifiée qui insiste sur la nécessité de permettre au continent d’obtenir deux sièges permanents au sein de l’instance onusienne et d’augmenter sa représentativité dans la catégorie des sièges non permanents, de trois à cinq sièges, conformément à la teneur du « Consensus d’Ezulwini » et de « la Déclaration de Syrte ».

Le Président Tebboune « est engagé à œuvrer, de concert avec ses frères africains, dirigeants des pays membres du Comité, à la préservation de cet élan et à la poursuite des efforts en vue de réaliser une avancée concrète dans les négociations gouvernementales visant à réformer le Conseil de sécurité et à parvenir à un ordre international plus représentatif, plus juste et plus équilibré, notamment dans le contexte des retombées de la crise internationale actuelle qui porte les prémices de la formation de nouveaux rapports de forces sur la scène internationale », a affirmé M. Lamamra.

Il a, par ailleurs, noté avec satisfaction la proposition du Président et des membres du Comité relative à la tenue de la prochaine réunion ministérielle du Comité des dix à Alger, « un évènement qui devrait coïncider avec l’adhésion de l’Algérie, en tant que membre non permanent, au Conseil de sécurité des Nations-Unies ».

« Dans l’attente du parachèvement de l’opération de réforme et la réponse aux revendications du continent de façon complète, il incombe aux Etats africains d’unifier leur rangs et leur parole sur le plan international, ceci étant l’objectif stratégique que l’Algérie ambitionne à promouvoir en coordination avec ses frères africains à travers le Processus d’Oran+ », a-t-il ajouté.

La réunion, tenue sous le patronage du Président de la République du Congo, M. Denis Sassou-Nguesso, a vu la participation de nombre de ministres et de responsables de haut niveau des pays membres du C10, en plus de hauts représentants de l’Union africaine et de l’O.N.U.

En marge des travaux de la réunion ministérielle, M. Lamamra a eu des entretiens bilatéraux avec le Président du C10, Ministre des Affaires étrangères de la République du Sierra Leone, en sus de son homologue de la Guinée équatoriale et le Commissaire de l’U.A. aux affaires politiques, à la paix et à la sécurité.

Par ailleurs, en qualité d’envoyé spécial du Président de la République, Monsieur Abdelmadjid Tebboune, le Ministre des Affaires étrangères a été reçu, la veille, par le Président Sassou-Nguesso, à qui il a remis une lettre du Président Tebboune.

La rencontre a été une occasion pour explorer les perspectives prometteuses devant propulser la coopération bilatérale dans divers domaines notamment en ce qui concerne les échéances bilatérales importantes prévues cette année, outre les échanges sur la situation internationale et régionale ainsi que les défis qui s’imposent pour les pays et peuples africains.

Dans ce sillage, M. Lamamra a réaffirmé le soutien de l’Algérie aux efforts consentis par M. Denis Sassou-Nguesso à la tête du comité de haut-niveau de l’Union africaine pour la Libye à même de réunir toutes les conditions pour faire réussir le processus de réconciliation nationale dans ce pays.

Les commentaires sont fermés.