• Oran 2022 Nouveau programme des vols d’Air Algérie Heures d'ouverture: Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h ---------------- Tel: +32 2 343 50 78 ------------- Fax: +32 2 343 51 68 ------------- Email: info@algerian-embassy.be -------------- Website: http://algerian-embassy.be

Le Ministre des Affaires étrangères participe à la 20ème édition du Forum international de Doha 29/03/2022

Le Ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Monsieur Ramtane Lamamra a participé, à l’invitation de Cheikh Mohammed bin Abdul Rahman bin Jassim Al Thani, Vice-Premier Ministre, Ministre des Affaires étrangères de l’Etat du Qatar, à la 20ème édition du Forum international de Doha, les 26 et 27 mars 2022, sous le thème « La transition vers une nouvelle ère ».

Ce Forum intellectuel a réuni des hommes politiques, des penseurs et des décideurs au niveau mondial, pour aborder plusieurs sujets liés à la gouvernance mondiale et aux défis auxquels sont confrontés le droit international et les organisations internationales et régionales.

Les participants se sont penchés, entre autres, sur les causes et crises politiques et sécuritaires aux niveaux régional et international, et évoqué les dossiers de l’énergie, l’investissement, le développement économique, la santé, le climat, les réfugiés et la migration.

Dans une intervention lors d’une séance de travail sur « L’instauration de la stabilité en Libye », Monsieur Lamamra a mis en avant plusieurs points qui demeurent au centre des intérêts de l’Algérie et son approche vis-à-vis de la crise en Libye, notamment en ce qui concerne les exigences de la conjoncture actuelle : Partant de sa propre expérience, l’Algérie souligne l’importance de la consécration de la réconciliation nationale en Libye de manière à régler les différends et resserrer les rangs, loin de la loi du plus fort. Le retour de la stabilité en Libye exige la contribution de tous les enfants de ce pays frère dans le cadre d’un projet national inclusif, à même de réaliser leurs ambitions légitimes à l’édification d’un Etat démocratique et moderne, a-t-il souligné.

A ce propos, le Ministre a indiqué que l’Algérie réitère sa disponibilité à partager son expérience réussie en la matière, tout en accompagnant les frères libyens pour concrétiser cet important projet, en coordination avec la Commission de haut niveau relevant de l’Union africaine chargée de ce dossier.

Par ailleurs, il a jugé impératif que les échéances électorales attendues en Libye ne se transforment pas en une fin en soi, soulignant la nécessité d’accorder le même intérêt aux processus politique et sécuritaire. Il a, également, relevé la nécessité d’éviter la pluralité des processus et des initiatives, pour ne pas affaiblir le rôle pivot des Nations-Unies.

D’autre part, M. Lamamra a souligné l’importance de maintenir le cessez-le-feu comme, en tant qu’acquis important réalisé au cours des deux dernières années, appelant à la nécessité de redoubler d’efforts afin de préserver et consolider cet accord en redynamisant tous ses piliers, notamment le déploiement d’observateurs internationaux et le retrait des forces étrangères, des combattants étrangers et des mercenaires, ainsi que le respect de l’embargo sur les armes destinées à la Libye.

Les commentaires sont fermés.