Le 27 Mai Journée nationale des Scouts musulmans

L’Algérie célèbre la « Journée nationale des scouts musulmans »

Les algériens célèbrent, ce jeudi 27 mai, la « Journée nationale des Scouts musulmans algériens » pour commémorer le rôle de l’organisation des Scouts musulmans algériens (SMA), dans la lutte pour la libération nationale. Cette date coïncide avec l’anniversaire de la mort de son fondateur le martyr Mohamed Bouras, exécuté par les forces coloniales françaises en 1941 à  Alger.

Adoptée lors du Conseil des Ministres du 18 avril 2021, la décision de Monsieur le Président de la République de consacrer le 27 mai Journée nationale des scouts musulmans algériens vise à « préserver la mémoire nationale et renforcer la solidarité nationale », et exprime « la volonté de l’Etat de développer le mouvement éducatif de volontariat qui inculque l’esprit de générosité et de leadership ».

Feu Mohamed Bouras a créé en 1935 l’Organisation des Scouts sous l’appellation « El Falah »,qui deviendra quatre ans plus tard la Fédération des scouts musulmans algériens. Il a consacré sa vie à la formation des jeunes algériens et à la diffusion des valeurs de lutte, de rigueur et de discipline dans les rangs des SMA.

Cette organisation a constitué et constitue une véritable école qui inculque aux enfants et jeunes algériens, génération après génération, l’amour de la patrie et l’esprit de solidarité et d’entraide. Elle a forgé la personnalité de nombreux jeunes du mouvement national, pétris des valeurs ancestrales du peuple algérien, qui seront à l’avant-garde de la lutte de libération déclenchée le 1er Novembre 1954. Larbi Ben M’hidi, Ahmed Zabana, Didouche Mourad, Badji Mokhtar, Souidani Boudjemaa, Zighoud Youcef, M’hamed Bougara, Hamou Boutlélis, Debbih Chérif et tant d’autres Chouhada ont puisé leur force de cette source.

Cette école s’acquitte également d’un rôle crucial dans la préservation de la mémoire nationale au profit des jeunes générations  et participe à l’effort commun de solidarité nationale, au profit des catégories vulnérables de la population.

Enfin, les Scouts Musulmans algériens sont à l’avant-garde des différentes campagnes d’intérêt général, en particulier celles liées à la prévention et à la lutte contre les fléaux sociaux, tels que la toxicomanie et le tabagisme, à la préservation de l’environnement et de la salubrité publique.