• Nouveau programme des vols d’Air Algérie Heures d'ouverture: Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h ---------------- Tel: +32 2 343 50 78 ------------- Fax: +32 2 343 51 68 ------------- Email: info@algerian-embassy.be -------------- Website: http://algerian-embassy.be

Clôture du 8e séminaire de haut niveau sur la paix et la sécurité en Afrique 06/12/2021

Le 8e séminaire de haut niveau sur la paix et la sécurité en Afrique, s’est tenu à Oran du 2 au 4 décembre courant sous le thème « Assistance aux nouveaux membres africains du Conseil de sécurité des Nations unies dans le traitement des questions de la paix et de la sécurité dans le continent ».

Le séminaire a enregistré la participation des Ministres des pays membres au Conseil de la paix et de la sécurité de l’Union africaine (UA), des membres africains au Conseil de sécurité de l’ONU et d’experts et représentants d’instances africaines, de l’ONU et de la Ligue des Etats arabes.

Les participants à la 8e édition de ce séminaire de haut niveau ont souligné la nécessité d’une plus grande coordination entre le Conseil de paix et sécurité de l’Union africaine (UA) et le groupe des A 3+1 (pays africains au Conseil de sécurité de l’ONU), tout en mettant en exergue l’importance de cette coordination avant l’ouverture des travaux du Conseil de sécurité, afin que les représentants de l’Afrique soient au courant de toutes les questions autour desquelles l’Afrique doit parler d’une seule voix.

Dans ce cadre, le Ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, M. Ramtane Lamamra a déclaré que « l’Afrique doit parler d’une seule voix » au Conseil de sécurité, capable d’influencer les décisions de cet organe onusien ou toute autre instance.

Le Ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger a souligné dans son allocution de clôture des travaux de ce séminaire que l’Algérie et son Président Abdelmadjid Tebboune sont engagés à défendre sans condition toutes les causes africaines justes sur les scènes africaine et mondiale. Le Ministre a également indiqué que ce séminaire « réussi et prometteur » apporte à la diplomatie africaine une vision claire de l’avenir et dotant les délégations africaines accréditées auprès des Nations unies d’une feuille de route qui fera de la diplomatie africaine un élément influent et profitera à la sécurité et à la stabilité dans le continent africain.

Les participants ont également convenu de soutenir toutes les institutions africaines mises en place par les pays africains et de respecter les résolutions émanant de ces organes.

Dans ce cadre, des remerciements ont été adressés à l’Algérie et à la Tunisie pour le travail accompli en faveur de l’Afrique au niveau des Nations unies et pour avoir appelé au renforcement du groupe A3+1.

Par ailleurs, les participants ont également salué le travail important accompli par l’Algérie à travers son représentant, le Ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, M. Ramtane Lamamra, le premier à avoir proposé un tel cadre de rencontre pour renforcer la représentation de l’UA au niveau du Conseil de sécurité.

Ils ont aussi appelé Monsieur le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, à poursuivre l’accueil de telles rencontres par l’Algérie, compte tenu du rôle important qu’elle joue dans le renforcement de la cohésion africaine sur des questions justes et décisives.

Pour rappel, les travaux de la 8e édition de ce séminaire se sont déroulés en sessions où les participants ont abordé et débattu des moyens de coordination sur de nombreuses questions relatives à la bonne gouvernance en Afrique ; la menace du terrorisme dans le continent africain et l’amélioration des mécanismes de lutte contre ce fléau.

Les commentaires sont fermés.