Relation bilatérales entre l’Algérie et le Grand-Duché de Luxembourg

Relations Politiques :

• Les relations entre l’Algérie et le Luxembourg sont globalement bonnes. Les contacts et échanges entre hauts responsables des deux pays se tiennent assez régulièrement, en marge des travaux des différentes enceintes multilatérales.

• les deux pays ont enregistré en 2011, la visite à Alger du 9 au 13 janvier, de M. Jeannot KRECKE, Ministre luxembourgeois de l’économie et du commerce extérieur, à la tête d’une délégation d’une vingtaine d’homme d’affaires.

Le Ministre luxembourgeois, Jeannot KRECKE, a eu, au cours de son séjour, des entretiens avec les ministres algériens, du Commerce, de l’Energie et des Mines, de la PME et des Investissements ainsi qu’avec les Directeurs Généraux de la Chambre Algérienne du commerce et d’industrie (CACI) et de l’Agence Nationale de développement de l’investissement (ANDI).

Relations économiques et commerciales :

• Le volume global des échanges entre le Luxembourg et l’Algérie est modeste et déséquilibré. Pour les 9 premiers mois de 2011, l’Algérie a importé pour 14 millions d’euros et a exporté pour environ 18.000 euros.

• Du point de vue de la couverture des risques dans le domaine de l’exportation, de l’importation et des investissements à l’étranger, la classification de l’Algérie (risque pays) par l’organisme d’assurance luxembourgeois, l’Office du Ducroire, est similaire à celle du Ducroire belge.

Algérie -Grand Duché de Luxembourg-Belgique (Conventions et Accords)

* Accord entre l’Union économique belgo-luxembourgeoise et la République algérienne démocratique et populaire concernant l’encouragement et la protection réciproques des investissements, signé à Alger le 24 avril 1991. (Cet accord est entré en vigueur le 17 octobre 2002.) Copie de la convention à télécharger:

Accord_ueb-lu-radp_e.p.r.invest