Parlement Européen

Relations Algérie-Parlement Européen :

Les relations entre l’Algérie et le Parlement Européen évoluent dans le cadre global du dialogue politique entre l’Algérie et l’Union Européenne. Elles ont connu ces dernières années un regain d’intérêt réciproque à la faveur notamment de la reprise, sur une base régulière, des rencontres interparlementaires et des échanges de visites entre des Ministres et responsables algériens et des délégations du Parlement Européen.

Cette relation a enregistré, en 2010, une évolution majeure avec la constitution, au sein du Parlement Européen, du Groupe des «Amis de l’Algérie», composé de plusieurs eurodéputés, dont certains assument de hautes responsabilités au sein de leurs familles politiques.

Participation de l’Algérie à l’Assemblée Parlementaire de l’UpM :

Dans le sillage du lancement de l’Union pour la Méditerranée, en juillet 2008, il est apparu nécessaire de doter ce nouveau cadre coopération d’une Assemblée de parlementaires regroupant, sur une base paritaire, les représentants des parlements nationaux des Etats des deux rives de la Méditerranée, membres de l’UpM.

C’est ainsi que « l’Assemblée parlementaire euro-méditerranéenne (APEM) », créée lors de la Conférence ministérielle de Naples, les 2 et 3 décembre 2003, a été renommée «Assemblée parlementaire de l’Union pour la Méditerranée (AP-UpM)».

L’Algérie est représentée au sein de cette Assemblée, présidée actuellement par le Portugal pour un mandat d’un an, par Treize (13) parlementaires représentant le Conseil de la Nation et l’Assemblée Populaire Nationale. Ceux-ci activent au sein de cinq commissions permanentes de cette Assemblée, à savoir:

  • La Commission politique, de sécurité et des droits de l’homme ;
  • La Commission des affaires économiques et financières, des affaires sociales et de l’éducation ;
  • La Commission pour la promotion de la qualité de vie, les échanges entre les sociétés civiles et la culture ;
  • La Commission de l’énergie, de l’environnement et de l’eau ;
  • La Commission des droits de la femme.

Présence de l’Algérie à l’Assemblée Régionale et Locale Euro-Méditerranéenne (ARLEM) :

La Déclaration de Barcelone, adoptée lors du lancement du processus euro-méditerranéen en 1995, a souligné la nécessité d’impliquer pleinement les acteurs locaux et régionaux dans la gouvernance euro-méditerranéenne et les encourage à « se rencontrer chaque année pour passer en revue les défis communs qu’ils ont à affronter et pour confronter leurs expériences ».

Dix ans plus tard, à l’occasion du sommet des Chefs d’État et de gouvernement Euromed (Barcelone+10), les collectivités locales de la région euro-méditerranéenne décident de créer un forum permanent d’autorités locales et régionales.

L’Assemblée Régionale et Locale Euro-méditerranéenne (ARLEM), créée le 21 janvier 2010 à Barcelone (Espagne), a pour ambition d’apporter une dimension locale                et régionale à l’Union pour la Méditerranée (UpM). Elle est composée, sur une base paritaire, de 42 représentants de pays européens et de 42 représentants de la rive Sud de méditerranée.

Liens utiles : 

  • Conseil de la Nation
  • Assemblée Populaire Nationale
  • Parlement européen
  • AP-UpM

Activités précédentes :

  • 5ème session plénière de l’Assemblée ARLEM, Tanger (Maroc), le 24 février 2014.
  • 10ème session plénière de l’AP-UpM, Amman (Jordanie), les 8-9 février 2014.
  • Sommet annuel « Femmes aux Parlements », à Bruxelles du 27 au 29 novembre 2013. Au cours de cet événement, l’Algérie a reçu le prix de la région arabe «les femmes aux parlements».
  • 13ème rencontre interparlementaire Algérie-Parlement Européen, Alger du 28 au 31 octobre 2013.
  • Participation du Président de la Commission Affaires Etrangères de l’APN à la réunion de la Commission Affaires Etrangères sur la situation au Sahel, Bruxelles, le 8 avril 2013.
  • Sommet des Présidents des Parlements membres de l’Assemblée Parlementaire de l’Union pour la Méditerranée (AP-UpM), Marseille, les 6-7 avril 2013.
  • Audition de M. le Ministre Délégué chargé des Affaires Maghrébines         et africaines par le Groupe des amis de l’Algérie au Parlement européen, en mars 2013.