• Nouveau programme des vols d’Air Algérie Heures d'ouverture: Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h ---------------- Tel: +32 2 343 50 78 ------------- Fax: +32 2 343 51 68 ------------- Email: info@algerian-embassy.be -------------- Website: http://algerian-embassy.be

Message du Président de la République à l’occasion de la Journée nationale de la presse 

Le Président de la République, Monsieur Abdelmadjid Tebboune, a adressé le 21 octobre 2022, à la veille de la célébration de la Journée nationale de la presse, le message ci-après:

« Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux, Paix et Bénédictions sur son vertueux Messager,

Alors que nous célébrons, avec fierté, la Journée nationale de la presse, qui coïncide avec le 22 octobre en commémoration de la parution en ce jour de l’année 1955 du tout premier numéro du Journal ‘Résistance algérienne’, porte-voix du Front et de l’Armée de libération nationale, et du 60ème anniversaire du recouvrement de la souveraineté sur la Radio et la Télévision algériennes, le 28 octobre 1962, nous assurons de notre plein soutien les femmes et les hommes de cette noble profession, ceux-là mêmes qui s’acquittent de leur mission avec un esprit professionnel et patriotique.

Nous saluons, également, leurs efforts inlassables visant à contrecarrer la guerre cybernétique enragée que mènent les artisans du mensonge, pour leur propre compte ou par procuration, par haine envers l’Algérie qui a retrouvé son leadership au double plan régional et international et dans une tentative de perturber le processus d’édification nationale dans laquelle nous nous sommes engagés pour asseoir les bases de la relance économique et du développement national, dans la stabilité et de la quiétude.

La célébration de cette journée m’offre l’agréable opportunité de saluer le niveau de prise de conscience dont font preuve les médias qui font face, avec un haut sens de professionnalisme, aux plans de diffusion de fake-news et de propagande systémique, tendant à divertir sur les réalisations de notre pays et sur sa capacité à relever les défis et à réaliser les acquis.

Je ne manquerai pas de m’incliner à la mémoire des martyrs du devoir national qui se sont engagés avec honneur et bravoure du côté de la lutte contre le terrorisme et la machine de destruction qui a ciblé l’Etat-nation et ses institutions, saluant votre choix judicieux du slogan ‘Soixantenaire de l’indépendance: Défis d’hier…Défis d’aujourd’hui’, comme thème de la 8ème édition du Prix du Président de la République du journaliste professionnel, en ce sens qu’il traduit la gratitude envers des générations de journalistes algériens qui ont fait de la parole, de l’image et de la voix, une arme pour défendre l’Algérie, depuis le Mouvement national, durant la Glorieuse guerre de libération nationale et au lendemain                             de l’indépendance.

Dans un souci de renforcer davantage le rôle pionnier du secteur de l’information et de la communication, nous avons veillé à ce que nos engagements soient concrétisés sur le terrain, à travers la constitutionnalisation de la liberté d’expression et de la presse écrite, audio-visuelle et électronique. Nous avons, aussi, élargi les réseaux des stations de radiodiffusion à travers tout le pays, dans le cadre d’une approche inclusive, visant la promotion des médias et de la presse, par des réformes législatives et réglementaires sous-tendues par la nouvelle loi organique sur l’information, la loi sur l’audiovisuel ainsi que la loi sur la presse écrite et électronique.

Outre la prise en charge du système juridique, le Gouvernement est appelé à poursuivre  la consécration des acquis matériels et techniques du secteur et à accorder un intérêt particulier aux médias régionaux et de proximité, étant un trait d’union entre la population et l’administration locale.

A cette occasion, j’invite le Gouvernement à accompagner les stations radio nouvellement créées au niveau des nouvelles wilayas, à continuer à soutenir les nouvelles chaînes de télévision et stations de diffusion mises en service, et à hâter l’élaboration des textes juridiques y afférents dans des délais raisonnables. Il s’agit en particulier de la loi organique sur l’information, la loi sur l’audiovisuel et la loi sur la presse écrite et électronique.

Permettez-moi de vous exprimer toute ma considération et reconnaissance, à vous journalistes et acteurs du secteur de l’information et de la communication, qui continuez à enrichir les acquis de la presse démocratique pluraliste par votre dévouement pour le pays et votre fidélité au message des Chouhadas, jaloux que vous-êtes de l’Algérie libre et souveraine.

Je vous présente mes vœux les meilleurs de réussite dans la réalisation de nos aspirations à un système médiatique influent et agissant, répondant aux standards de professionnalisme et de modernité, au service de la société et des intérêts de la nation ».

Le lendemain, le Président de la République, Monsieur Abdelmadjid Tebboune a présidé la cérémonie de distinction des journalistes lauréats de la 8ème édition du Prix du président de la République du journaliste professionnel organisée sous le thème « Soixantenaire de l’indépendance: défis d’hier, défis d’aujourd’hui », en présence de hauts responsables de l’Etat et de membres du Gouvernement.

Dans la catégorie de la presse écrite, le journaliste Khaled Derbani du journal « Al-Nasr » a décroché le premier prix, suivi de Mohamed Allal du journal « Al-Khabar« , de Fadela Boudriche du journal « Ech Chaâb » et de Fouad Irnatene du quotidien « El Moujahid« .

Pour la catégorie des médias télévisuels, le premier prix n’a pas été décerné. Quant au deuxième prix, il a été attribué au journaliste Mounir Laaredj de l’Etablissement public de télévision (E.P.T.V.), et le troisième aux journalistes Bouzid Ould El Hocine et Nawel Belaïdi du même établissement.

Dans la catégorie des médias radiophoniques, la journaliste Bouchra Bouhnach (Radio de Mila) a remporté le premier prix, suivie de Kamel Mehdi (Radio El Bahdja), et Dalel Allouka (Radio de Djelfa)  en troisième place.

Pour ce qui est de la presse électronique, le premier prix a été remporté par le journaliste Abdelhalim Diab de « Dzair Tube ». Les deuxième et troisième place sont revenues respectivement aux journalistes Sara Boumaaza de « Sabq press » et Imane Ilane « Ultra news ».

Le jury du concours a attribué le prix spécial aux journalistes Meftah Derradji (Radio de Médéa) et Réda Bouaichat (Chaine AL24).

Le Président de la République a honoré, à cette occasion, des familles de sommités médiatiques décédées, à savoir, Mohand Oussaid Belaid, Zineb El Mili, Abdelmalek Houyou, Abdelmadjid Cherbal et Sabrina Khelifi.

 

Les commentaires sont fermés.