• Nouveau programme des vols d’Air Algérie Heures d'ouverture: Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h ---------------- Tel: +32 2 343 50 78 ------------- Fax: +32 2 343 51 68 ------------- Email: info@algerian-embassy.be -------------- Website: http://algerian-embassy.be

Le Premier Ministre supervise le lancement de la plateforme numérique de l’investisseur

Le Premier Ministre, M. Aïmene Benabderrahmane a inauguré, le 20 octobre 2022, le nouveau siège de l’Agence algérienne de promotion de l’investissement (A.A.P.I.), à Alger, ainsi que le guichet unique des grands projets et des investissements étrangers relevant de l’Agence.

L’Agence remplace l’Agence nationale de développement de l’investissement, en vertu du Décret exécutif n° 22-298, elle assume des missions relatives à l’information, à la facilitation, à la promotion de l’investissement et à l’accompagnement de l’investisseur, outre la gestion des avantages et le suivi.

Le guichet unique des grands projets et des investissements est destiné aux projets de plus de 2 milliards de dinars et aux investissements étrangers, il jouit de la compétence nationale, il est composé de représentants de l’administration fiscale, des services de l’urbanisme, des services de l’environnement, des caisses de sécurité sociale, de l’administration des douanes, du Centre national du registre de Commerce, des organismes chargés du travail et de l’emploi, des organismes chargés du foncier destiné à l’investissement ainsi que du Bureau de l’information et de l’orientation.

Le Premier Ministre a, également, supervisé le lancement de la plateforme numérique de l’investisseur qui permettra d’orienter, d’accompagner et de suivre les investissements depuis leur enregistrement et tout au long de la période de leur exploitation. Elle aura, également, à prendre en charge le processus de création des entreprises et des investissements, le simplifier et le faciliter, mais aussi promouvoir les contacts entre les investisseurs et l’administration économique et garantir la transparence des démarches à entreprendre. Elle va, aussi, accélérer le traitement et l’étude des dossiers des investisseurs par les administrations concernées, et permettra aussi aux investisseurs de suivre l’évolution de leurs dossiers à distance.

En marge de cette cérémonie, M. Benabderrahmane a affirmé que « la gestion de l’économie nationale ne se fait pas selon une approche administrative, mais plutôt sur la base d’une approche purement économique ».  Certaines structures à l’image des ports et aéroports devraient fonctionner selon les standards internationaux, a-t-il poursuivi, soulignant que « le Gouvernement passera à la vitesse supérieure les prochains jours à travers l’aménagement d’autres ports tels que Béjaia, Mostaganem et Djen Djen ». Il a qualifié ce dernier de « joyau qui n’est pas exploitée convenablement ».

Rappelant que l’Algérie disposait de « nombreuses structures auxquelles l’Etat avait consacré des sommes colossales, mais qui ne fonctionnent pas comme il se doit », le Premier Ministre a précisé qu’ »il est grand temps d’y insuffler une nouvelle dynamique ». « Nous continuons à offrir l’accompagnement et l’aide nécessaires pour permettre aux opérateurs économiques d’adhérer à notre démarche et d’accéder à de nouveaux marchés qui leurs sont ouverts », a-t-il fait savoir, estimant que l’Algérie offrait des avantages dont plusieurs pays ne disposent pas.

Il a estimé, dans ce cadre, que l’A.A.P.I. et le guichet unique « revêtent une importance extrême dans le domaine du soutien à l’économie nationale et aux investisseurs », mettant en exergue que l’acte d’investir « doit pratiquement donner une forte impulsion à travers l’accompagnement de ces investisseurs sur le terrain, le règlement de tous les problèmes et la levée de tous les obstacles auxquels ils sont confrontés dans la réalisation de leurs projets ». M. Benabderrahmane a, par ailleurs, souligné l’impératif de saisir toutes les opportunités pour permettre à l’économie nationale de se diriger vers de nouvelles perspectives, notamment la réalisation de l’autosuffisance concernant beaucoup de produits stratégiques comme la production d’huile, de graines oléagineuses et de lait, affirmant que « l’Algérie entend réaliser, en 2023, un chiffre de 10 milliards USD d’exportations hors hydrocarbures ».

Les commentaires sont fermés.