• Nouveau programme des vols d’Air Algérie Heures d'ouverture: Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h ---------------- Tel: +32 2 343 50 78 ------------- Fax: +32 2 343 51 68 ------------- Email: info@algerian-embassy.be -------------- Website: http://algerian-embassy.be

Le Premier Ministre co-préside la 19ème session de la Grande commission mixte algéro-mauritanienne

Le Premier Ministre, M. Aïmene Benabderrahmane, est arrivé le 13 septembre 2022,  à Nouakchott, à la tête d’une importante délégation ministérielle, pour effectuer une visite de travail, s’inscrivant dans le cadre de la tenue la 19ème session de la Grande commission mixte de coopération  algéro-mauritanienne, qu’il a co-présidée avec son homologue mauritanien, M. Mohamed Ould Bilal Messaoud.

A ce titre, le Premier Ministre a été reçu, le 14 septembre 2022, par le Président de la République islamique de Mauritanie, M. Mohamed Ould Cheikh El-Ghazaouani.

Dans une déclaration au sortir de l’audience, il a indiqué avoir transmis au Président El-Ghazaouani les salutations du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, lui assurant « ses marques de sympathie et de fraternité », en lui faisant part de « sa détermination à concrétiser  un partenariat crédible, fondé sur la confiance et permettant aux deux pays et aux deux peuplesd’aller vers de nouveaux horizons de coopération bilatérale ».

Une ambition, poursuit-il, « exprimée par les deux chefs d’Etat lors de la visite du Président El-Ghazaouani en Algérie, et traduite par les accords qu’ils ont convenu d’exécuter ».

Le Premier Ministre a indiqué avoir pris note des orientations du Président mauritanien qui l’a chargé de « transmettre ses sincères salutations à son frère, le Président Tebboune, lui souhaitant la réussite du Sommet arabe, prévu les 1er et 02 novembre prochain, à Alger, auquel il affirme être parmi les premiers arrivés et les derniers à quitter ».

S’agissant de cette session de la Grande commission mixte de coopération algéro-mauritanienne, elle a été sanctionnée par la signature de 26 accords portant sur les secteurs de la justice, l’intérieur, les Wakfs, l’énergie et les mines, la transition numérique, le commerce, l’industrie pharmaceutique, les travaux publics, la recherche scientifique, en sus de mémorandums d’entente signés entre l’Institut Diplomatique et des Relations Internationales et l’Académie diplomatique mauritanienne, ainsi qu’avec l’Ecole mauritanienne d’Administration.

Au plan politique, l’Algérie et la Mauritanie ont exprimé leur soutien aux efforts internationaux visant la résolution du conflit en Libye, appelant toutes les parties dans ce pays à « favoriser la voie du dialogue, de l’entente et de la réconciliation, seul et unique moyen pour sortir de la crise et préserver l’unité, la sécurité et la stabilité du pays ».

 S’agissant de la cause palestinienne, les deux parties ont renouvelé « leur solidarité indéfectible » avec le peuple palestinien et son droit d’établir un Etat indépendant et souverain avec El Qods pour capitale, condamnant les agressions sionistes récurrentes et systématiques contre le peuple palestinien. « Les efforts de l’Algérie visant l’unification des rangs du peuple palestinien et de ses factions ont été salués par la partie mauritanienne ».

Sur la situation au Sahel, l’Algérie et la Mauritanie ont salué les efforts déployés pour instaurer  a sécurité et la stabilité au Mali et dans toute la région, exprimant « leur satisfaction de la nouvelle dynamique » qu’a enregistrée ce dossier.

Dans ce contexte, l’Algérie et la Mauritanie se sont félicitées de la « convergence de vues »  sur les questions continentales importantes mais aussi de leur coordination permanente au sein l’Union africaine, en vue de défendre les intérêts des peuples africains. Les deux parties ont, également, salué la disposition des deux pays pour la coordination en matière d’échange de soutien des candidatures des deux pays au sein de l’Union africaine.

Au plan des relations bilatérales, M. Benabderrahmane a rappelé que les relations de coopération et de partenariat entre les deux pays ont enregistré, ces dernières années, un « développement notable dans plusieurs domaines », citant en particulier l’ouverture en Août 2018 du poste frontalier commun, devenu « un trait d’union humain et culturel entre les populations des régions frontalières ». Outre cet « acquis important » dans le processus des relations algéro-mauritaniennes, il a évoqué le Comité mixte frontalier chargé de la coopération dans les domaines de développement des zones frontalières et la coordination sécuritaire face aux crimes transfrontaliers, et le projet de la route Tindouf-Zouérate.

Le Premier Ministre a insisté, dans le même sens, sur l’importance de consolider la coopération bilatérale dans son volet sécuritaire, à travers l’activation des recommandations de la première session du Comité mixte frontalier tenue, en Novembre 2021.

Dans le domaine de l’énergie, M. Benabderrahmane qui a mis en exergue « la forte présence » de Naftal et Sonatrach en Mauritanie, il a appelé les deux parties à explorer les opportunités de coopération dans le domaine des gazoducs, notamment au niveau du champ « Grande Tortue Ahmeyim« , compte tenu de l’expérience pionnière et avérée de l’Algérie en la matière. Il a assuré que « l’heure est venue pour asseoir une coopération et un partenariat » mutuellement bénéfiques, en vue de l’exploitation des richesses minières dont regorgent les régions frontalières des deux pays.

Evoquant le secteur du commerce, M. Benabderrahmane s’est félicité des niveaux atteints par les échanges commerciaux entre l’Algérie et la Mauritanie, rappelant que leur volume avait atteint 50 millions de dollars, en dépit de la crise sanitaire qui a induit un léger recul des échanges, relevant la volonté affichée par l’Algérie d’ouvrir des filiales à ses banques en Mauritanie, de manière effective au renforcement des échanges commerciaux et à l’établissement d’un écosystème favorable au développement des investissements mixtes.

Les commentaires sont fermés.