• Nouveau programme des vols d’Air Algérie Heures d'ouverture: Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h ---------------- Tel: +32 2 343 50 78 ------------- Fax: +32 2 343 51 68 ------------- Email: info@algerian-embassy.be -------------- Website: http://algerian-embassy.be

L’Algérie réitère son attachement au rôle central de l’O.N.U. et au multilatéralisme

A l’occasion de la célébration de la Journée des Nations-Unies, le 24 octobre 2022, le Ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, M. Ramtane Lamamra, a indiqué qu’ »à l’instar de toutes les nations éprises de paix et attachées aux valeurs et principes consacrés par la Charte de l’O.N.U., l’Algérie célèbre cette année la Journée des Nations-Unies, qui a marqué, l y a 77 ans, l’avènement d’une étape charnière dans l’Histoire contemporaine. Cette célébration est d’autant plus auspicieuse pour l’Algérie qu’elle coïncide avec la double date historique et symbolique du soixantenaire de son indépendance et de son accession à l’O.N.U. en tant qu’Etat membre ».

L’humanité célèbre « cette journée référentielle dans un contexte mondial tendu qui met à rude épreuve les principes et valeurs de cette organisation universelle. Cette conjoncture internationale sensible appelle à fédérer les efforts, à renforcer la solidarité et à rehausser la collaboration entre tous les Etats pour recouvrer la paix et la stabilité dans le monde, mettre fin à la pauvreté, réduire les inégalités et permettre la réalisation de tous les Objectifs de Développement Durable », a-t-il ajouté.

A cette occasion, a-t-il souligné, « l’Algérie réitère son attachement au rôle central de l’O.N.U.et au multilatéralisme en tant que forum d’harmonisation des visions et des ambitions des Etats membres, qui aspirent à asseoir un ordre international juste et équitable et qui permet à tous les Etats de vivre en paix et d’accéder à une prospérité partagée ». « Fidèle à cette vision, l’Algérie entretient une coopération exemplaire avec le système des Nations-Unies, à travers des actions multidimensionnelles visant à renforcer davantage sa contribution à la préservation de la paix et de la sécurité, la protection des droits de l’Homme et la promotion du développement durable », a ajouté le Ministre.

A ce propos, il a rappelé que « l’engagement et l’action de l’Algérie ont été couronnés cette année par sa brillante élection en tant que membre du Conseil des droits de l’Homme des Nations-Unies pour la période 2023-2025, qui constitue une reconnaissance de la communauté internationale de son rôle en matière de protection et de promotion des droits de l’Homme et des droits fondamentaux ».

Selon M. Lamamra, « l’accession à cet important organe onusien permettra à l’Algérie de redoubler d’effort en la matière et de marquer de l’empreinte de ses convictions et engagements le cours des efforts devant être déployés pour opérer des évolutions soutenues en faveur de la satisfaction de tous les droits de l’Homme au bénéfice de tous les peuples ». Aussi, a-t-il poursuivi, « l’aspiration de l’Algérie à accéder au Conseil de Sécurité en tant que membre non permanent, pour le mandat 2023-2024, traduit son ambition d’apporter sa contribution à l’action mondiale pour la paix, en focalisant les efforts sur la promotion des solutions pacifiques, le renforcement des principes de non alignement et d’un multilatéralisme revigoré ».

Cette année est également marquée par « l’accueil du 31ème Sommet de la Ligue des Etats arabes, les 1er et 2 novembre 2022, l’Algérie offrira une plateforme aux chefs d’Etat et de Gouvernement arabes et aux leaders des pays et des institutions internationales et régionales, pour redonner la chance à la diplomatie et à la paix dans le règlement des conflits, qui mettent en péril des vies et menacent le bien-être de tous ». A ce propos, M. Lamamra a souligné que le Sommet arabe « offrira une opportunité unique pour mobiliser les efforts et les bonnes volontés de tous les acteurs en vue de renforcer la solidarité arabe autour des questions cruciales et dégager une vision commune, afin de mettre notre région à l’abri des tensions et offrir un avenir prometteur à la jeunesse arabe ».

Un Sommet qui sera également, pour le Ministre, « une occasion de réitérer l’adhésion et l’attachement de tous à l’initiative arabe de paix et aux droits légitimes inaliénables du peuple palestinien, dont son droit à l’établissement de son Etat indépendant sur la base des frontières de 1967, avec Al-Qods comme capitale ». « Il s’agira, en outre, de consolider les processus de règlement pacifique des crises dans les pays arabes, notamment en Libye, en Syrie et au Yémen, de manière à préserver l’unité, la souveraineté et l’intégrité territoriale de ces pays frères », a-t-il dit.

Le Ministre des Affaires étrangères, a relevé en outre, que « la participation M. Antonio Guterres, Secrétaire Général des Nations-Unies à ce Sommet, sera de nature à conforter davantage l’action arabe commune et la coopération fructueuse entre les Nations Unies et la Ligue des Etats arabes, autour des questions inscrites aux agendas des deux organisations ».

Les commentaires sont fermés.