Dialogue Politique

Coopération  Algérie-OTAN :

L’OTAN a invité l’Algérie à se joindre au Dialogue méditerranéen, le 21 février 2000, une fois assurée que le terrorisme auquel elle était confrontée était défait sur le double plan sécuritaire et politique.

L’Algérie a accepté, en mars 2000, d’adhérer à ce dialogue qu’elle perçoit comme un facteur de rapprochement et de compréhension entre les pays membres de l’OTAN et les pays du sud de la Méditerranée pour renforcer la sécurité et la stabilité au niveau régional.

Plus de quatorze ans après leur établissement, les relations Algérie-OTAN ont connu une avancée appréciable marquée par les deux visites officielles de Monsieur le Président de la République au siège de l’OTAN, en 2001 et 2002, et par la visite officielle du Secrétaire Général de l’OTAN en Algérie en 2004, la première entreprise dans un pays du Dialogue méditerranéen.

Ces visites de haut niveau sont des signaux forts témoignant de la volonté politique des deux parties d’entretenir un dialogue politique et de jeter les bases d’une coopération militaire renforcée.

Le bilan de la coopération entre les deux parties est jugé satisfaisant et la contribution de l’Algérie aux divers programmes annuels de l’OTAN n’a cessé de croître d’une année à l’autre. Dans le volet militaire en particulier, cette coopération a permis à notre pays de participer à de nombreuses activités avec l’OTAN (réunions, séminaires, formations et autres) sur des questions d’intérêt commun et couvre des domaines où l’Alliance dispose d’une expertise large et diversifiée.

Par ailleurs, et dans le droit fil du principe de coopération individuelle renforcée, agréé lors du Sommet d’Istanbul de 2004, des discussions ont été lancées, en janvier 2013, entre l’Algérie et du Secrétariat de l’OTAN en vue de l’élaboration d’un Programme individuel de partenariat et de coopération (IPCP). Celles-ci sont ont atteint un stade avancé.

D’autres réalisations tout aussi significatives ont été enregistrées notamment l’octroi à l’Algérie de la qualité de membre associé à l’Assemblée Parlementaire de l’OTAN.