COMMUNIQUE

Dans le cadre de l’association des algériens établis à l’étranger dans les efforts de développement du secteur des micro-entreprises et de l’entrepreneuriat en Algérie, et leur encouragement à réaliser leurs projets et à créer leurs micro-entreprises en Algérie, dans le cadre de l’Agence Nationale d’Appui et de Développement de l’Entreprenariat ANADE, l’Ambassade d’Algérie à Bruxelles porte à la connaissance des membres de la communauté nationale établie en Belgique et au Grand-duché de Luxembourg, les mesures prises aux fins de faciliter les démarches administratives préliminaires liées à la création des micro entreprises, notamment dans le contexte d’interdiction de voyage liée aux conditions sanitaires mondiales .

Ces mesures se déclinent comme suit :

• Exemption des jeunes établis à l’étranger désirant créer des micro-entreprises dans le cadre de l’Agence nationale d’appui et de développement de l’entrepreneuriat ANADE (ex ANSEJ), de l’obligation de rentrer au pays pour procéder aux démarches administratives préliminaires liées à la création des micro-entreprises au niveau des agences de wilayas ;

• Les intéressés peuvent mandater un tiers par procuration établie par les centres diplomatiques et consulaires algériens à l’étranger, accompagnée d’une copie de la carte consulaire valide de l’intéressé et une copie du passeport algérien valide du mandant ;

• Cette mesure demeure valable tout au long de l’opération de constitution du dossier et de réunion des conditions prévues par la loi;

• Une fois les conditions satisfaites et le dossier de création d’une micro-entreprise constitué, la personne concernée sera invitée à se présenter devant la commission de sélection, d’adoption et de financement des projets d’investissement de l’ANADE ;

• En cas d’empêchement justifié de se présenter devant ladite commission, la réunion de celle-ci s’effectue par visioconférence;

• Si le projet est retenu par la commission, le bénéficiaire / la personne concernée devra regagner le pays dans les délais fixés par la commission afin d’entamer les démarches pour la mise en œuvre du projet ;

• Concernant la session de formation relative aux mécanismes de création des micro- entreprises, qui figure parmi les étapes exigées, elle sera remplacée par une session sur les mécanismes de gestion des micro-entreprises, après validation du projet.
.
Pour de plus amples informations, prière consulter le site web de l’Agence ANADE : http://www.ansej.org.dz/index.php/fr/
ANSEJ 2021

Les commentaires sont fermés