Accueil

  • Le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a chargé le Premier Ministre, Abdelmalek Sellal, de le représenter aux cérémonies de commémoration du 100ème anniversaire de la Première Guerre mondiale qui aura lieu mardi 28 octobre à Nieuwpoort et Ypres, au Royaume de Belgique.
  • Le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika a reçu jeudi à Alger Cheikh Mohammad Ben Zayed Al-Nahyane, prince héritier d'Abu Dhabi, commandant suprême adjoint des forces armées.
  • Plusieurs accords seront conclus entre l'Algérie et la France à l'occasion de la réunion de leur comité intergouvernemental de haut niveau, prévue le 4 décembre à Paris, a indiqué jeudi à Alger le Secrétaire Général du Ministère français des Affaires Etrangères et du Développement International, Christian Massat
  • Le Président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a reçu les lettres de créances de S.E. Monsieur Amar Belani, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, Chef de la Mission de la République Algérienne Démocratique et Populaire

Bienvenue sur le site officiel de l’Ambassade de la République Algérienne Démocratique et Populaire à Bruxelles. Ce site vous informe sur la vie politique, économique, sociale et culturelle de l’Algérie. Vous y trouverez également des informations sur les relations avec les partenaires belges, luxembourgeois, européens, ainsi que sur l’Alliance de l’Atlantique Nord (O.T.A.N.), les activités de l’UE et les autres Institutions européennes d’intérêt pour l’Algérie.

Actualité de l’Activité Politique et Diplomatique

 

 

Mardi, 28 Octobre 2014

• Centenaire de la Première Guerre mondiale : Arrivée de M. Sellal en Belgique pour assister aux cérémonies de commémoration

 

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, est arrivé mardi à l’aéroport international d’Ostende-Bruges (Nord- est de la Belgique) pour assister aux cérémonies officielles de commémoration du centenaire du début de la Première Guerre mondiale, prévues à Ypres et à Nieuport.

M. Sellal, qui représente le président de la République, Abdelaziz Bouteflika à ces festivités, assistera à ces cérémonies aux côtés du roi et de la reine de Belgique, de la chancelière allemande Angela Merkel et de nombreux chefs d’Etat et de gouvernement étrangers.

Ce 28 octobre, la Belgique commémore à Nieuport et à Ypres, le centième anniversaire de la bataille de l’Yser et de la première bataille d’Ypres. Cette cérémonie officielle et solennelle aura pour thèmes le refus de la soumission, l’inondation de la plaine de l’Yser, et la mise à l’honneur de la figure du Roi-Soldat.

 

Mardi, 28 Octobre 2014

L’Algérie sera présente aux cérémonies  officielles commémorant le centième anniversaire du début de la Première Guerre  mondiale (1914-1918) organisées mardi pour célébrer la bataille de l’Yser  et de la première bataille d’Ypres (Belgique

L’Algérie sera présente aux cérémonies  officielles commémorant le centième anniversaire du début de la Première Guerre  mondiale (1914-1918) organisées mardi pour célébrer la bataille de l’Yser  et de la première bataille d’Ypres (Belgique), sur invitation du pays hôte,  aux côtés de nombreux pays qui avaient combattu sur le sol belge.

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, sera représenté à ces festivités commémoratives par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal. Cette cérémonie officielle qui se déroulera en présence du roi et de la reine de Belgique, de la chancelière allemande Angela Merkel et de nombreux chefs d’Etat et de gouvernement étrangers, aura pour thèmes le refus de la soumission, l’inondation de la plaine de l’Yser, et la mise à l’honneur de la figure du Roi-Soldat.

La cérémonie de commémoration se déroulera dans l’après-midi au Monument Roi Albert 1er à Nieuport. Ce mémorial, qui vient d’être rénové, a été érigé en 1938 pour commémorer le rôle du roi lors de la Première Guerre mondiale, notamment lors de la Bataille de l’Yser lorsqu’il décida de rester auprès de ses troupes pour défendre le sol belge.

Fin octobre 1914, un ordre a été donné de déclencher une vaste inondation des plaines de l’Yser afin d’arrêter la progression de l’ennemi allemand sur le front belge. C’est le début de la bataille de l’Yser et, quelques kilomètres plus au sud, de la première bataille d’Ypres, racontent aujourd’hui les belges qui affirment que cette guerre demeure gravée dans la mémoire collective  du peuple.

Des combattants algériens, alors sous le joug colonial français, avaient participé à ces batailles. Aujourd’hui, un mémorial baptisé le « carrefour des roses » est dédié à la 87e division d’infanterie (DI) territoriale et à la 45ème DI algérienne pour rendre hommage à ces soldats qui ont combattu aux côtés des soldats belges, britanniques, français et de nombreux autres venus de plusieurs pays.

Des prestations artistiques et lyriques ponctueront la cérémonie, qui se terminera par un dépôt de fleurs par le roi Philippe, une minute de silence suivie de coups de canon.

En fin de journée à Ypres, une cérémonie intitulée Last Post (sonnerie aux morts) se tiendra sous le Mémorial de la Porte de Menin, dédié aux soldats du Commonwealth, en présence du couple royal, des chefs d’Etat et de gouvernements dont le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, et des hauts représentants belges et étrangers.

Le Premier ministre belge Charles Michel y prononcera un discours et, après une minute de silence et un moment de recueillement, des poèmes de soldats seront lus par des jeunes. Une couronne de fleurs sera déposée avant qu’une pluie de coquelicots et un final musical viennent clore l’événement.

 

Dialogue intermalien: les parties acceptent comme base solide un document d’accord de paix

Le gouvernement malien et les représentants des groupes politico-militaires de la région du nord du Mali ont accepté « comme une base solide » un document de négociation comportant des éléments d’un accord de paix soumis par la médiation, indique jeudi un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Les parties au dialogue inter-malien dans le cadre du processus d’Alger, à savoir le gouvernement malien, la coordination des mouvements signataires de la Déclaration d’Alger du 9 juin 2014 et les mouvements signataires de la Plateforme d’Alger du 14 juin 2014, ont repris leurs négociations sur les questions de fond à partir du 19 octobre 2014 à Alger, sous l’égide de l’équipe de médiation comprenant l’Algérie, chef de file, l’ONU-MINUSMA, l’UA, la CEDEAO, l’UE et l’OCI, le Burkina-Faso, la Mauritanie, le Niger, le Nigeria et le Tchad.

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika a reçu jeudi 16 octobre à Alger Cheikh Mohammad Ben Zayed Al-Nahyane, commandant suprême adjoint des forces armées, prince héritier d’Abu Dhabi.

L’audience s’est déroulée en présence du président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah, du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, du Chef d’Etat major de l’ANP, vice ministre de la Défense nationale, le général de corps d’armée Ahmed Gaid Salah, du Ministre des Affaires Etrangères, Ramtane Lamamra et du Ministre Délégué Chargé des Affaires Maghrébines et Africaines, Abdelkader Messahel.

Cheikh Mohammad Ben Zayed Al-Nahyane est arrivé jeudi matin à Alger en visite officielle, à l’invitation du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

Le responsable émirati conduit une importante délégation composée notamment de son altesse Cheikh Abdallah Ben Zayed Al Nahyane, ministre des Affaires étrangères.

 

Les Etats-Unis d’Amérique saluent, à l’occasion de la Journée de la diplomatie algérienne

Le « leadership continu » de l’Algérie dans la diplomatie mondiale et expriment leur « gratitude constante » pour le rôle qu’elle a joué dans la libération des 52 otages américains en 1981, indique mercredi un communiqué de l’ambassade US à Alger.

Le rôle de l’Algérie et sa vision dans le règlement de la crise libyenne ont été salués et qualifiés « d’importants »

Par le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour la Libye et chef de la Mission d’appui des Nations unies en Libye (MANUL), Bernardino Léon.

« L’Algérie a une vision, une connaissance et une initiative qui sont les meilleures pour (une solution) en Libye », a indiqué M. Léon à la presse à l’issue de l’audience que lui a accordée le Ministre Délégué, chargée des Affaires Maghrébines et Africaines, Abdelkader Messahel.