Accueil

  • L’Ambassadeur d’Algérie à Bruxelles, M. Amar BELANI, a été reçu, le 19 janvier 2015, par M. Rudy DEMOTTE, Ministre Président de la Fédération Wallonie Bruxelles.
  • Le Président de la République Abdelaziz Bouteflika reçoit la Haute représentante de l'UE pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité
  • Signature de conventions de financement dans les domaines de l'emploi et de la justice
  • Le Ministre des Affaires Maghrébines, de l'Union Africaine et de la Ligue des Etats Arabes, Abdelkader Messahel s'est entretenu avec Federica Mogherini, Haute représentante de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité
  • Le Ministre d'Etat, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Ramtane Lamamra s'entretient avec Federica Mogherini Haute représentante de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité
  • Le Premier Minuistre Abdelmalek Sellal reçoit Federica Mogherini, Haute représentante de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité
  • Conférence Ministérielle sur la Politique Européenne de Voisinage (Beyrouth les 23 et 24 juin 2015)
  • Iftar sur le navire école Soummam à l’ occasion de son escale au port de Zeebrugges
  • Lancement officiel, à Bruxelles, du Club des Entrepreneurs belgo algériens AÏn El Kheir
  • Rencontre de l'Ambassadeur Amar BELANI avec l’eurodéputée Mme.Nathalie Griesbeck.
  • Intervention de l'Ambassadeur Amar BELANI devant les membres de la Délégation Maghreb au Parlement Européen (07 mai 2015).
  • Le groupe parlementaire d'amitié Parlement européen-Algérie a été installé mardi 05 mai 2015 à Bruxelles


Bienvenue sur le site officiel de l’Ambassade de la République Algérienne Démocratique et Populaire à Bruxelles. Ce site vous informe sur la vie politique, économique, sociale et culturelle de l’Algérie. Vous y trouverez également des informations sur les relations avec les partenaires belges, luxembourgeois, européens, ainsi que sur l’Alliance de l’Atlantique Nord (O.T.A.N.), les activités de l’UE et les autres Institutions européennes d’intérêt pour l’Algérie.

Actualité de l’Activité Politique et Diplomatique

Niveau d’alerte abaissé à Bruxelles:

Le niveau d’alerte terroriste est aujourd’hui évalué au niveau 3 pour l’ensemble du territoire belge, ce qui signifie que la menace est “possible et vraisemblable”, reste “sérieuse”, mais que son caractère “imminent” s’est estompé. A l’issue d’une réunion du Conseil National de Sécurité, le premier ministre Charles Michel s’est exprimé.

L’Organe belge de coordination pour l’analyse de la menace (Ocam) a abaissé jeudi d’un cran, à 3 sur une échelle de 4, le niveau de la menace terroriste à Bruxelles, après cinq jours au niveau maximal, a annoncé le Centre de crise du gouvernement belge. Le premier ministre s’est exprimé à l’issue d’une réunion du Conseil National de Sécurité. Il a expliqué que la menace restait sérieuse, mais que “le caractère imminent, selon les différentes indications, n’est plus présent de la même manière”. Le niveau 3 reste toutefois un niveau sérieux, “qui justifie le maintien ou la prise de mesures adaptées”.

Le Premier Ministre a détaillé les conséquences de ces mesures, en trois points :

  1. Le centre de crise propose de maintenir une présence policière et militaire, une présence qui va être “adaptée, mais de manière progressive”.
  2. Des décisions avaient été prises concernant les grands événements rassemblant beaucoup de monde. “Nous sommes dans une situation, par un niveau 3 général, où la proposition du centre de crise que nous validons est une analyse au cas par cas”. (Cas de figure possible: report, maintien avec une série de mesures particulières de sécurité, annulation)
  3. La réouverture progressive du métro avait été décidée, le métro sera rouvert totalement à partir de demain (vendredi), 6 heures du matin avec le maintien de “mesures adaptées sur l’ensemble du territoire”.

Algérie – UE :

Le Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Ramtane Lamamra, s’est entretenu, à New York, avec le Commissaire à l’élargissement et à la politique européenne de voisinage, Johannes Hahn. Durant cet entretien qui s’est déroulé en marge de la 70ème  session ordinaire de l’Assemblée générale de l’ONU, les deux parties ont souligné l’évolution satisfaisante des relations de coopération et de partenariat entre l’Algérie et l’UE dans les différents domaines de même qu’ils ont réitéré leur volonté de la consolider, la renforcer et la développer sur la base d’une vision globale et équilibrée des dispositions de l’Accord d’association. Les deux parties ont convenu du lancement du processus d’évaluation conjointe de la mise en œuvre de l’Accord d’association à partir de l’établissement d’un bilan à la fois rigoureux et serein pour corriger les déséquilibres constatés et tracer les perspectives de son renforcement”, précise la même source. Le ministre d’Etat a, par ailleurs, saisi cette occasion pour saluer l’initiative des nouveaux dirigeants de l’UE de conduire en 2015 un processus inclusif de révision de la politique européenne de voisinage en concertation avec les pays partenaires, relève-t-on. La situation prévalant au Sahel, les perspectives de signature d’un accord de paix en Libye ainsi que les évolutions en Syrie et au Moyen-Orient, ont été passées en revue au cours de cet entretien qui a également “permis aux deux responsables de se pencher sur la question migratoire qui domine l’actualité internationale.

Le Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Ramtane Lamamra, a souligné à New York l’impératif d’engager des réformes du système des Nations unies:

Intervenant devant la 70ème session de l’Assemblée générale des Nations unies, M. Lamamra a particulièrement insisté sur les “importants changements” qui ont affecté la vie internationale depuis la création de l’organisation des Nations unies.

Il a, dans ce contexte, souligné “l’impératif qui s’impose désormais à la communauté internationale pour engager les réformes du système des Nations unies”, s’appuyant sur la réaffirmation du rôle de l’assemblée générale, en sa qualité de concepteur et d’articulateur central de la coopération internationale pour le développement et la mise en œuvre de ses résolutions.

Le chef de la diplomatie algérienne a également mis en exergue la “nécessaire” réforme du Conseil de sécurité “dictés par les nouveaux défis et menaces qui guettent la paix et la sécurité internationales, cet organe principal ne reflétant plus la composante de la communauté Internationale en particulier le continent africain”.

L’évaluation de l’Accord d’association et la coopération avec l’UE au menu de la visite de Mogherini à Alger:

L’évaluation de l’Accord d’association et l’examen de la coopération bilatérale entre Alger et Bruxelles seront au menu de la visite de travail qu’effectuera à partir de ce mercredi 16 septembre à Alger la Haute représentante de l’Union européenne (UE) pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini.

Les relations bilatérales entre l’UE et l’Algérie, la problématique de la migration et les questions sécuritaires seront à l’ordre du jour de cette visite, où la question de l’évaluation de l’Accord d’association signé entre les deux parties en 2002 et mis en œuvre en septembre 2005 se posera avec acuité.

L’Algérie a déjà saisi la Haute représentante de l’UE pour demander officiellement l’ouverture de discussions sur une évaluation conjointe objective de la mise en œuvre de l’accord d’association.

Cette visite, qui intervient à l’invitation du Ministre d’Etat et Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane LAMAMRA, est la première en Algérie pour Mme MOGHERINI depuis sa prise de fonction. Elle sera ainsi, mise à profit pour expliquer et sensibiliser la partie européenne sur l’opportunité et le bien-fondé de cette évaluation commune et sur la légitimité de la position algérienne.

Situation au Sahel: réunion du conseil des chefs d’états-majors des pays du CEMOC mercredi à Tamanrasset:

Une réunion ordinaire du Conseil des chefs d’états-majors du Comité d’état-major opérationnel conjoint (CEMOC) se tiendra mercredi et jeudi à Tamanrasset pour évaluer la situation prévalant dans la sous-région du Sahel, indique mardi le ministère de la Défense nationale dans un communiqué.

“Dans le cadre de l’évaluation de la situation prévalant dans la sous-région du Sahel et en application des dispositions prises pour la lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée au sein du Comité d’état-major opérationnel conjoint (CEMOC), se tiendra les 16 et 17 septembre 2015 au siège du commandement de la 6ème région militaire à Tamanrasset, une réunion ordinaire du Conseil des chefs d’états-majors de l’Algérie, du Mali, de la Mauritanie et du Niger, sous la présidence du Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire”, précise la même source.

“Les chefs d’états-majors procèderont, à cette occasion, à un échange d’analyses et d’informations et à l’établissement du bilan des actions menées conformément à la stratégie de lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée adoptée entre ces pays”, ajoute le communiqué.

“Cette réunion sera également l’occasion pour organiser la cérémonie de passation de la présidence du Conseil des chefs d’états-majors entre le vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire et le chef d’état-major des armées maliennes”, conclut le communiqué.

Algérie-Espagne : signature à Madrid d’un traité de coopération en matière parlementaire :

Le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah, et le président du Sénat espagnol, Pio Garcia-Escudero, ont cosigné mardi à Madrid un traité de coopération en matière parlementaire.

La cérémonie de signature de ce traité “qui se veut un cadre réglementaire des relations entre les deux chambres” s’est déroulée après l’audience accordée à M. Bensalah et à la délégation l’accompagnant par le président et les membres du Bureau du Sénat espagnol.

Lors de cette rencontre, les deux parties ont passé en revue les relations entre les parlements des deux pays et les moyens de les renforcer et échangé leurs vues sur plusieurs questions d’intérêt commun.

M. Bensalah effectue depuis lundi une visite officielle en Espagne, à l’invitation du président du Sénat espagnol.

Le Club d’entrepreneurs algériens et belges CEBA-Ain El Kheir:

Une rencontre organisée et animée, le jeudi 23 avril, par l’Ambassadeur d’Algérie à Bruxelles,  M. Amar Belani, a regroupé une grappe d’entreprises belges et algériennes d’envergure dans le cadre du lancement du club d’entrepreneurs algériens et belges, fin mai prochain à Bruxelles.

Par leur présence, les leaders belges de Tractebel engineering (filiale GDF Suez), Siemens, Jan de Nul, Van Hool, Grontmij, International Montage et Maintenance, et les responsables algériens de la société mixte algéro-belge ISA / CNAN et Air Algérie, ont marqué leur intérêt aux objectifs de ce Club, dénommé CEBA-Ain El Kheir.

L’Ambassadeur, Amar BELANI, a saisi cette occasion pour rappeler que l’Algérie attend de ses partenaires belges un engagement basé sur un partenariat économique et commercial équitable et mutuellement bénéfique. Il rajoutera, que ce partenariat peut prendre la forme d’un investissement direct, d’une joint venture ou encore d’une colocalisation.

M. Belani insistera sur le fait que le Club d’entrepreneurs constitue l’instrument idoine pour soutenir et accompagner les entreprises algériennes dans leur processus de pénétration du marché belge et européen,  accompagné en cela du Forum des chefs d’entreprises  (FCE) et de la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI).

Rappelons que cette association à but non lucratif, rassemblera les opérateurs économiques belges et algériens qui souhaitent “promouvoir  des relations économiques entre l’Algérie et la Belgique dans un esprit d’entrepreneuriat croisé incluant le volet transfert de technologies » et qu’elle ambitionne la promotion de toutes les actions susceptibles de contribuer au développement des relations d’affaires et d’investissements entre les deux pays.

Enfin, elle se donne également pour tâche de favoriser la promotion des intérêts généraux de ses membres dans les domaines économique, social, artistique, technique, scientifique, fiscal et juridique.