Accueil

  • M. LAMAMRA s'entretient à Bruxelles avec le commissaire européen M. Johannes Hahn chargé de la PEV
  • L'Algérie participe à la Conférence Internationale sur la médiation : possibilités et limites. Expériences récentes en faveur de la paix.
  • Cérémonie de signature d'un arrangement administratif avec la Commission européenne dans le domaine de la coopération en matière de gestion des risques de catastrophes Bruxelles, le 20 décembre 2016
  • Intervention de S.E.M l'Ambassadeur Amar BELANI lors de la cérémonie de signature d'un arrangement administratif avec la Commission européenne dans le domaine de la coopération en matière de gestion des risques de catastrophes Bruxelles, le 20 décembre 2016
  • Cérémonie de commémoration du 60ème anniversaire de la tragédie du Bois de Cazier à la mémoire des 262 mineurs disparus organisée par l'Ambassade d'Algérie à Charleroi avec le concours de l’association belge "Bois du Cazier"
  • Cérémonie de commémoration du 60ème anniversaire de la tragédie du Bois de Cazier à la mémoire des 262 mineurs disparus organisée par l'Ambassade d'Algérie à Charleroi avec le concours de l’association belge "Bois du Cazier"
  • Le Ministre d'Etat, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Ramtane Lamamra s'entretient à Alger avec le Commissaire européen chargé de la Politique européenne de voisinage et des négociations d'élargissement, Johannes Hahn
  • Signature de conventions de financement dans les domaines de l'emploi et de la justice


Bienvenue sur le site officiel de l’Ambassade de la République Algérienne Démocratique et Populaire à Bruxelles. Ce site vous informe sur la vie politique, économique, sociale et culturelle de l’Algérie. Vous y trouverez également des informations sur les relations avec les partenaires belges, luxembourgeois, européens, ainsi que sur l’Alliance de l’Atlantique Nord (O.T.A.N.), les activités de l’UE et les autres Institutions européennes d’intérêt pour l’Algérie.

Actualité de l’Activité Politique et Diplomatique

  • Le Conseil d’association Algérie -Union européenne (UE) se réunira le 13 mars prochain à Bruxelles, a annoncé mercredi le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra.”Nous avons convenu de tenir notre Conseil d’association le 13 mars prochain et nous nous sommes également mis d’accord sur une série de visites de responsables européens en Algérie après la réunion du Conseil”, a-t-il déclaré à l’issue de sa rencontre avec la chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini.

    Cette réunion sera présidée par le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Ramtane Lamamra et la haute représentante de l’UE aux Affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini.

    Selon le ministre des Affaires étrangères, “un certains nombre d’accords seront signés” à l’occasion de ce Conseil dont le document portant les priorités du partenariat stratégique entre l’Algérie et l’UE, finalisé lors de la réunion tenue en décembre à Alger au niveau des experts.

  • Le Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères Ramtane Lamamra a appelé, mardi à Bruxelles, la communauté internationale à privilégier “l’équipe de médiation” comme instrument de la diplomatie en matière de gestion et de résolution des conflits pour une meilleure “efficacité”.

    “Nous sommes arrivés à la conviction que le médiateur traditionnel de grandes qualités, de capacités de persuasion hors du commun s’efface de plus en plus au profit de l’équipe de médiation”, a-t-il déclaré lors d’une Conférence de haut niveau sur la médiation.

    Le chef de la diplomatie algérienne a affirmé qu'”une équipe de médiation est certainement préférable à un seul individu”, faisant remarquer que cette pratique est “courante en Afrique”.

    Selon Lamamra, l’Afrique dispose d’une expérience “riche” en matière de culture de médiation, citant pour preuve le concept de l’arbre à palabres, une pratique africaine ancestrale utilisée pour débattre et régler des conflits au sein d’une communauté.

    Si la médiation demeure le moyen le plus délicat et le plus élaboré de résoudre une crise ou un conflit, le ministre a estimé que l’inclusion dans un processus de médiation de toutes les parties aux problèmes pour qu’elles deviennent parties à la solution est une “nécessité”.